AFRICA
DEVELOPMENT CLUB

Accueil - Dernières actualités - FIAD2019 : Allocution de M. Mohamed EL KETTANI

FIAD2019 : Allocution de M. Mohamed EL KETTANI

Maroc
Revue de presse : 15/03/2019

Allocution de M. Mohamed EL KETTANI
Président Directeur Général du Groupe Attijariwafa bank
Cérémonie de clôture du Forum Afrique Développement, le 15 mars 2019


Excellences Messieurs les Ministres,
Excellences,
Messieurs les Présidents des organisations patronales,
Mesdames et Messieurs les Présidents,
Chers amis,
Honorable assistance, 

Il me revient à présent l’honneur de clôturer officiellement cette 6ème édition du Forum International Afrique Développement, placée sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu L’assiste.

D’emblée, je tiens à vous remercier pour la haute teneur des débats, et la richesse des rencontres effectuées dans le cadre des B to B qui augurent de concrétisations importantes en termes d’échanges et d’investissements intra-africains. L’énergie, le volontarisme et l’audace étaient au rendez vous, et nous laissent confiants et déterminés pour l’avenir.

- Ainsi, vous avez été 2.000 opérateurs économiques provenant de 34 pays, venus à Casablanca pour saisir des opportunités d’affaires dans de nouveaux marchés à explorer. Le nombre de rendez vous B to B a dépassé toutes nos attentes. Ainsi, hier soir à 19H, plus de 1.845 B to B ont été tenus, et nous devrions approcher les 5.000 rencontres au terme de cette journée, sans compter les dizaines de rencontres informelles qui ont eu lieu en marge du Forum. Les principaux secteurs concernés par les B to B sont l’agro alimentaire (42%), les BTP (26%), le négoce et distribution (18%), et dans une moindre mesure, l’énergie (8%) et le secteur des transports et logistique (5%). 

- Le Marché de l’Investissement, où 8 pays frères sont venus nous exposer leurs plans nationaux de développement et projets d’investissements phares, a été fortement sollicité et a permis d’ouvrir de nouvelles perspectives.

- Enfin, les thématiques abordées par notre Forum – intégration africaine est ouest, entrepreneuriat digital & jeunesse, entreprenariat féminin – ont été incarnées par des success story exemplaires qui montrent le chemin, et démontrent les capacités d’innovation, de combativité, de résilience, que recèle notre continent.

A cet égard, permettez moi de partager avec vous une brève synthèse des recommandations phares issues de ces panels. 

- Le Panel sur l’accélération de l’intégration régionale a mis en évidence les besoins de développer davantage les infrastructures sur le continent africain, notamment les infrastructures de connectivité qui constituent un levier essentiel de l’intégration, mais aussi, les « Soft infrastructures » digitales qui peuvent également contribuer efficacement à l’accélération de l’intégration en faveur des PME.

- Le Panel « Stand up for African Women Entrepreneurs » a quant à lui, mis en évidence les initiatives et mécanismes de financement innovants en cours pour soutenir les femmes entrepreneurs, ainsi que la nécessité d’accélérer le déploiement et la communication autour de ces leviers en faveur de l’entrepreneuriat féminin.

- Enfin, le Panel sur le digital en tant que levier de croissance en Afrique et la contribution des jeunes startuppers africains a également produit un riche faisceau de recommandations dans deux directions :

• Un soutien accru des pouvoirs publics pour créer des champions régionaux, à travers la mise en place d’une réglementation souple et évolutive, l’assouplissement des conditions de création des entreprises en abaissant le seuil minimum du capital de départ, ou encore, la facilitation de la mobilité des personnes ;

• Une meilleure synergie avec le secteur privé dans une démarche inclusive. Il a ainsi été notamment souligné qu’une startup a besoin non pas de financements, mais d’un carnet de commandes bien garni et de la confiance d’une grande entreprise afin de lui commander sa solution et la déployer.

La richesse de toutes ces recommandations démontre incontestablement nos capacités collectives de prendre en main nos destinées africaines, et d’être ensemble, de véritables acteurs du changement.

Ainsi, la convention signée hier par le groupe Attijariwafa bank avec la Banque Africaine de Développement et les Associations Patronales Féminines s’inscrit pleinement dans ce cadre, et témoigne de notre engagement pour offrir aux femmes entrepreneurs affiliées et clientes, des solutions de conseil, d’accompagnement et de financement avantageuses. De même, la signature d’un protocole de coopération avec Kenya Commercial Bank, première banque du Kenya, nous permettra d’offrir à nos opérateurs économiques dans tous nos pays présence, l’accès au marché kenyan et à tous les marchés couverts par KCB en Afrique de l’Est.

Permettez moi encore de vous exprimer tous nos remerciements pour votre présence et votre intense mobilisation, ainsi que ma conviction renouvelée dans notre capacité commune d’agir, d’anticiper, de réaliser tout le potentiel, portée par l’enthousiasme de notre jeunesse pour entreprendre sans complexes, et la vision des décideurs publics pour attirer l’investissement privé.

Je formule le vœu que chacun d’entre nous, puisse une fois de retour chez soi, communiquer à ses partenaires clients ou fournisseurs l’enthousiasme observé lors de ce Forum, et les inciter à s’engager encore davantage dans la voie de l’intégration sud – sud. Pour ce faire, le Club Afrique Développement, qui compte déjà plus de 3000 membres, est à votre disposition pour prolonger le dialogue au delà du Forum, resserrer encore davantage nos relations d’affaires, et saisir ensemble de nouvelles opportunités de croissance.

Je tiens également à remercier nos panélistes qui ont su, à travers leurs témoignages concrets, démontrer l’impératif d’une intégration économique renforcée de notre continent, de l’entrepreneuriat et de l’innovation. Les recommandations issues de leurs débats viendront enrichir les Actes du Forum International Afrique Développement, à destination des communautés d’affaires et des décideurs publics.

Nos remerciements vont enfin à nos équipes d’organisation dédiées du Forum pour leur engagement sans faille en vue de la réussite de l’événement.

Mesdames et Messieurs,

En tant que groupe Attijariwafa bank et grâce à l’appui de notre actionnaire de référence le fonds d’investissements privé panafricain Al Mada, nous sommes pleinement engagés dans le développement de notre continent et résolus à accroître encore davantage nos efforts en termes de bancarisation des populations, d’accompagnement des TPE, PME et grandes entreprises dans la réalisation de leurs projets.

Soyez assurés de la mobilisation pleine et entière de nos 19.000 collaborateurs dans nos 26 pays de présence, pour vous accompagner dans vos efforts et relever ensemble les défis de la croissance et de l’intégration sud – sud.

Je vous donne rendez vous l’année prochaine et vous remercie pour votre attention.